Quel est l'impact de l'IMC sur votre santé ?

Quel est l'impact de l'IMC sur votre santé ?


C’est un Belge, Adolphe Quetelet, qui a inventé l’IMC (Indice de Masse Corporelle) au 19èmesiècle. Il a été mis en place plus largement en 1997 par l’OMS, Organisation Mondiale de la Santé.

Un IMC définit des normes de corpulence en fonction de la taille et du poids des individus. Ces normes sont devenues des repères pour connaître les risques de l’IMC sur la santé.

Dénutrition, maigreur et santé

En dessous d’un IMC de 18, on parle de maigreur. Si l’IMC descend en dessous de 16.5, on entre dans la catégorie de la dénutrition. En France, 3.5% de la population a un IMC en dessous de 18.5. Mais qu’est-ce que cela signifie ?

La dénutrition signifie que les apports nutritionnels sont insuffisants comparé aux dépenses énergétiques de l’organisme. Cela entraine un sentiment de fébrilité. Au niveau de la santé physique, être en zone de maigreur ou de dénutrition signifie que les défenses immunitaires sont réduites. En d’autres termes, les personnes dans ces zones sont plus souvent malades.

La santé mentale est également affectée. En effet, les personnes en dénutrition sont plus souvent victimes d’états dépressifs et d’altération de la qualité de vie. La dénutrition connait des pathologies telles que l’anorexie mentale ou les troubles alimentaires.

Si votre IMC est en-dessous de 18, nous vous conseillons vivement de vous tourner vers un professionnel de la santé.

Obésité, surpoids et santé

Une personne est en surpoids quand son IMC est au-dessus de 25. Une personne est considéré obèse lorsque sont IMC est au-dessus de 30. Cette obésité connait trop degrés : l’obésité modérée, sévère et morbide. En 2012 en France, plus de 21 millions de Français sont en surpoids, soit près de 60% de la population.

Etre obèse ou en surpoids entraîne des problèmes de santé qui ne sont pas à prendre à la légère :

 

  • Possibilité de maladies cardiovasculaires
  • Apparition de diabète
  • Possible développement de maladies musculo-squelettiques comme l’arthrose par exemple