Le calcul de l'IMC

Le calcul de l'IMC


Pour déterminer votre corpulence, le calcul de l’IMC nécessite de préciser son sexe, sa taille et son poids. Les résultats obtenus permettent donc de connaitre son Indice de masse corporelle.

Notez cependant que l’IMC sert uniquement de repère. Si vous choisissez d’entreprendre un régime alimentaire, veuillez vous diriger vers un professionnel.

Comment interpréter son IMC ?

Les résultats du calcul de l’IMC sont répartis en 7 catégories de corpulence. Ces catégories ont été basées sur la correspondance entre les taux de mortalité et l’IMC :

  • Un IMC inférieur à 16.5 correspond à la catégorie de dénutrition
  • Un IMC compris entre 16.5 et 18.5 correspond à la catégorie de maigreur
  • Un IMC compris entre 18.5 et 25 correspond à la catégorie normale
  • Un IMC compris entre 25 et 30 correspond à la catégorie de surpoids
  • Un IMC supérieur à 30 correspond à la catégorie obésité. Celle-ci se distingue en trois sous catégories :
    • Obésité modérée pour un IMC compris entre 30 et 35
    • Obésité sévère pour un IMC compris entre 35 et 40
    • Obésité morbide pour un IMC supérieur à 40

Calculer son IMC, pourquoi ?

Le calcul de votre IMC est essentiel pour connaître les risques que votre masse graisseuse et votre poids ont pour votre santé. Un calcul d’IMC poussé vous donnera même des informations complémentaires.

En fonction de votre âge, de votre morphologie et de votre activité, vous pouvez savoir quel est votre métabolisme de base. Un métabolisme de base correspond à la dépense énergétique de votre corps au repos. Ce métabolisme change d’une personne à l’autre.

Le calcul de l’IMC poussé, peut vous aider à dégager votre poids de santé, ou poids idéal. C’est une mesure bien plus précise que l’IMC puisqu’elle définit quel poids aura le moins d’impact sur votre santé. Exprimé en kilogrammes, il vous dira précisément le chemin à parcourir par rapport à votre poids actuel.